Jean-Michel Saive

Officier
(
2012
)

Né à Liège le 17 novembre 1969, dans une famille de pongistes passionnés, Jean Michel Saive commence le tennis de table très jeune. À treize ans, il fait déjà partie des meilleurs joueurs de Belgique et obtient sa première sélection dans l'équipe nationale. En 1985, il accède au sommet de la hiérarchie belge, position qu’il occupe toujours aujourd’hui, 27 ans plus tard. En 2012, à 42 ans, il participe ainsi à ses septièmes Jeux olympiques à Londres et à ses vingtièmes championnats du monde, à Rotterdam.

Cette longévité exceptionnelle se double, chez Jean-Michel Saive, d’un talent tout aussi remarquable puisqu’il devient numéro un mondial en 1994. Il reste le meilleure pongiste du monde pendant 515 jours, du 9 février 1994 au 8 juin 1995 et du 26 mars 1996 au 24 avril 1996. Ses nombreux exploits font de lui un des meilleurs sportifs belges de tous les temps, autant connu pour ses victoires que pour sa sportivité. En 1988, il reçoit d’ailleurs un diplôme du comité international pour le Fair Play.

A l’âge où l’immense majorité des sportifs de haut niveau sont à la retraite depuis longtemps, Jean-Michel Saive ne sait pas encore jusqu’où sa carrière le conduira. Il poursuivra au moins jusqu’en 2013 avec, en ligne de mire, comme ultime point d’orgue, les championnats du monde à Paris. Cette année sera celle des ses 30 ans en compétitions, lui qui a disputé ses premiers Mondiaux à Tokyo en 1983.

En dehors des salles, son charisme, sa disponibilité et sa grande popularité font de lui un sportif mais aussi un homme très apprécié.

Le 13 septembre 2012, Jean-Michel Saive est élevé au rang d’officier du Mérite wallon.

Jean-Michel Saive

Merci pour cette reconnaissance !
Pendant plus de vingt ans, de Liège à Charleroi en passant pas Pékin et Londres, j’ai pu vérifier qu’avec courage, dynamisme et volonté, aucune citadelle n’est imprenable.

Septembre 2012